Rechercher

Ça devait arriver…


Kévin Tutrice et le BCLA ont «coincé» à domicile./ Photo Nicolas Niedergand

Les hommes du président Bousquet entamèrent cette rencontre avec le souci de bien faire et Michelin ouvrit le score répondant au virulent Lifermann. Du côté Landais l'alternance zone et individuelle gêna considérablement des locaux en manque d'inspiration et qui balbutièrent leur basket laissant de nombreuses pertes de balle comme autant de munitions pour les Dacquois. Gardesse ne s'en laissa pas conter et contrait toute intervention de Bouleffa si bien que le 1er acte fut scellé avec un petit avantage pour Dax (21-25).


Maudites pertes de balles


À la limite de la régularité en défense le jeu landais bien huilé poursuivait son travail de sape et comme le BCLA était en manque d'inspiration offensive, Gardesse à trois points donnait un avantage certain (34-41) face aux «blacks». Fadli à la conclusion et Tutrice en défense tentaient tant bien que mal de répondre mais la construction du jeu local s'effritait comme un château de cartes et les pertes de balle s'accumulaient (14 en 1re mi-temps) laissant inexorablement des Landais s'éloigner à la pause (35-45).

De retour des vestiaires, après le coup de gueule du duo Albisua, la bande à Larroy revint à six unités (46-51), grâce notamment à Tutrice et A. Boué sur des tirs longue portée. Mais en confondant vitesse et précipitation les «blanc» vont alors maîtriser ce retour dans un 3e quart-temps avec encore des ballons perdus et un Lorreyte omniprésent (49-58). Boulefaa et Brantus étrangement absents au scoring butaient sur une défense collective et manquaient d'à-propos à la finition si bien que l'écart se stabilisait et il fallut toute la hargne de Tutrice, Michelin et Fadli pour revenir dans un money time (70-75) bien orchestré par le duo arbitral Hanou-Régnier. Les frères Dulouat ne tremblaient pas sur la ligne de réparation et parachevaient une domination sans contestation possible tant le jeu du BCLA proposé, ce soir-là, fut peu déterminant dans sa conception.


LAYRAC-ASTAFFORT 74 – GRAND DAX 78

QT : 21-25 ; 35-45 ; 49-58.

Arbitres : MM. Hanou et Regnier.


Pour Layrac-Astaffort :

50 tirs tentés, 23 réussis dont 6 sur 16 à trois points.

26 lancers francs tentés, 22 réussis.

L'équipe : Brantus (5), Fadli (21), Michelin (10), Tutrice (8), Larroy (5),

Benfodda, A. Boué (10), Boulefaa (6), Martinez (4), V. Boué (5).

35 rebonds captés (7 off ; 28 déf). Fadli 9, Boulefaa 7, Brantus et Michelin 6.

23 fautes personnelles ; 1 faute technique : Martinez (34e) ;

1 faute antisportive : Fadli (33e) ;

2 joueurs éliminés : Martinez (34e) et Fadli (40e).


Pour Grand Dax :

57 tirs tentés, 25 réussis dont 5 sur 17 à trois points.

33 lancers francs tentés, 23 réussis.

L'équipe : Lorreyte (12), S. Dulouat (11), J. Dulouat (11), Delas, Lifermann (15), Dartiguemalle (6), Carteret (2), Gardesse (13), Lassabe (8).

23 rebonds captés (5 off ; 18 def). Lassabe 5, Gardesse et Lorreyte 4.

28 fautes personnelles ; 2 fautes techniques : Lorreyte (24e et 38e) ;

1 faute antisportive : Dartiguemalle (26e) ;

3 joueurs éliminés : Labasse (32e), Lorreyte (38e), Gardesse (39e).


De notre correspondant local, Christophe Pautot