Rechercher

Adour Dax en démonstration face au BC Layrac Astaffort



Avec pour projet de faire à nouveau tomber un "gros" de la poule, le BCLA entame la rencontre avec dynamisme avec Tascon (trois tirs primés), Thiam et Marlas. La défense est en place et le groupe bien dans le tempo. Il en faut certes davantage pour déboussoler les Landais (S. Dulouat assure) mais la période est rassurante. Dans la suivante, les locaux donnent le ton, avec de la variation offensive (Nkuite, Larroy, Thiam) et de belles attitudes défensives, mais sans pouvoir réellement s’imposer sous le cercle. La mobilité et la tonicité des intérieurs lot-et-garonnais ne compensent pas alors la solidité de la raquette dacquoise. Il n’empêche, sans être très adroits et avec des joueurs sur courant alternatif, ils remportent le deuxième acte (20-17) et rentrent aux vestiaires avec un déficit (-1) assez encourageant (38-39, 20e). Mais le troisième quart vit les Layraco-Astaffortais retomber dans leurs travers. Bafouillant leur basket, ils se montrent brouillons sur leurs systèmes et multiplient les mauvais choix offensifs. Ils deviennent stériles en attaque tandis que leurs rotations défensives manquent de rigueur. Il n’en faut pas plus aux visiteurs pour prendre un peu le large, grâce à quelques missiles longue portée. Fred Albisua prend un temps-mort au bout de quatre minutes, mais l’écart est déjà de huit points (40-48). Sans aucune solution et manifestant un déplorable agacement, le groupe subit sans réaction un 20-6 sur la période. Il allait désormais être très compliqué de venir inquiéter l’ADB. Le dernier acte sonna une timide révolte avec un retour à un jeu plus mobile, plus appliqué, créant des décalages et permettant de jolies actions, sous l’impulsion notamment de Nkuite, Paulding ou Tastet. Ils font à peu près jeu égal avec les Landais et limitent la casse. Au-delà du score, la déception se double de la frustration de n’avoir pas livré toutes les forces dans la bataille. Et surtout, de voir apparaître des attitudes potentiellement délétères si elles ne sont pas cadrées. Certes la situation sportive est dure mais (justement !) le groupe doit faire preuve de plus de solidarité et assumer ses responsabilités. C’est collectivement que les joueurs trouveront la solution. Ils en sont capables !

BCLA 59 - ADOUR DAX BASKET 79

Arbitres : Mara et Alborghetti.

Q-T : 18-22 ; 38-39 ; 44-59.


Pour Layrac-Astaffort :

22 tirs réussis dont 4 à 3pts et 11 lancers francs.

L’équipe : Tascon (9), Thiam (13), Tastet (6), Laulan, Larroy (5), Marlas (4), Paulding (7), Boue V. , Perrion (6), Nkuite (9).

19 fautes ; pas de joueur éliminé.


Pour Adour Dax Basket :

31 tirs réussis dont 9 à 3pts et 15 lancers francs.

L'équipe : Lageyre (6), Dulouat S. (24), Dulouat J. (6), Lacoste (3), Lifermann (10), Dulouat D. , Lespiau (9), Gardesse (2), Ramassamy (14), Lassabe (5).

15 fautes ; pas de joueur éliminé.