Rechercher

Articles du Week-end du 4 novembre 2018

U15 élite

Si près, si loin…

Adour Dax Basket - ABCLA 87-74

QT : 32-16, 44-32, 68-52, 87-74

Arbitres : MM. Garbay (40) et Cadillon (40)

Pour l’ABCLA. L’équipe : Albiget (10), Tastet (12), Etienne (15), Aurientis (8), More (1), Real (11), Polloni (2), Dadalt (6), Chabi (2), Pajani (6). 21 fautes personnelles. Aucun joueur éliminé.

Pour ADB. L’équipe : Ducasse, Lageyre (16), Laugareil (4), Paviot (6), Thomas (7), Bordes (26), Pitiot (6), Ekwakwe Priso (20), Pierre-Justin (2), Kadio. 17 fautes personnelles. Aucun joueur éliminé.

Ouvrant les retours de la 1ère phase, ce déplacement à Dax devait permettre de mesurer les progrès accomplis par les jeunes de la CTC face à une équipe aux ambitions nationales. Le 1er acte laisse perplexe puisque les visiteurs, visiblement impressionnés par leurs hôtes, encaissent un sévère 32-16, avec un écart allant jusqu’à 24 pts, sans véritablement trouver de solutions pour contrer la marée blanche. Entrant enfin dans la partie au début du deuxième quart-temps, les visiteurs se mettent au niveau de l’événement pour présenter un jeu d’une tout autre physionomie leur permettant de remporter cet exercice (16-12). Ils surent intensifier leur pression défensive et contrarier les attaques landaises. Faisant quasiment jeu égal en 3ème période (24-20), les Lot-et-Garonnais remportent la dernière (21-19), revenant même à 8 points, mais sont battus de 14. Alors, que retenir de cette rencontre référence ? D’abord les regrets liés à l’écart relativement mesuré en fin de rencontre (alourdi par un tir primé au buzzer) face à une équipe solide et invaincue. Ensuite, et c’est là une évidence pour une équipe de basket, que ces jeunes ont la capacité à faire douter leurs adversaires quand ils défendent agressivement et se montrent ambitieux et mobiles en attaque. En ce sens, ils ont progressé, comme en témoignent les quelques tirs primés et le beau jeu de transition. Enfin, petit bémol à ce constat, la difficulté récurrente à maintenir cet engagement. Branchés sur courant alternatif, les Ageno-layraco-astaffortais sont en effet capables d’une vraie inventivité offensive, proposant un collectif aussi plaisant qu’efficace mais retombent parfois dans les travers d’un jeu brouillon et timoré faisant la part belle à des actions individuelles souvent stériles. C’est cette régularité dans l’intensité que les minimes de l’ABCLA devront travailler pour asseoir leur classement. Ils auront l’occasion de le faire dès dimanche prochain contre les banlieusards toulousains du GOTB. Nul doute que les coachs sauront les guider vers cet objectif.



TIC 2006

L’ABCLA bien représenté au TIC 2006

La formation de l’ABCLA a été vantée dans ces colonnes il y a quelques jours. Un exemple concret vient étayer cette réalité. Lors du Tournoi Inter Comités génération 2006 qui s'est déroulé au Temple-sur-Lot du 1er au 3 novembre, la délégation 47 était à 50% composée de licenciés de l’ABCLA. Théo Régade, Maxence Olay, Arnold Bambanza, Milan Albisua, Adam Wahbi Courcelle ont en effet particulièrement bien représenté leur club formateur. Si l’on ajoute Mathis Sarramiac et Arthur Challancin, 11ème et 12ème, mais qui n’ont pas joué, c’est 7 joueurs sur 12 qui portent haut les couleurs de la CTC layraco-astafforto-agenaise. C’est donc la reconnaissance d’un vrai effort de formation consenti par le staff technique de l’ABCLA, en direction de ces jeunes dont certains intègreront peut-être la sélection régionale voire le Pôle espoirs… La relève semble assurée…

Les garçons du Lot et Garonne ont réalisé un joli parcours puisqu’avec deux larges victoires contre la Gironde puis les Landes et une courte défaite contre les Pyrénées Atlantique, ils finissent à la deuxième place de la zone sud Nouvelle Aquitaine.