Rechercher

De vrais regrets pour les jeunes de l’ABCLA


Hugo Baros en débordement./ Photo Nicolas Niedergand

ABCLA 70 – Orléans 76

QT : 21-27 ; 37-50 ; 50-65.

Arbitres : MM. Hanou et Lavens.


Pour l’ABCLA :

L’équipe : Wahbi-Courcelle, Albisua, Baros (8), Boulefaa, Tastet (11), Réal (18),

Barrieu (4), Bordenave (22), Laulan, Pajany (7).

18 fautes personnelles ; pas de joueur éliminé.


Pour Orléans Métropole :

L’équipe : Mignot (2), Brochot, Pichard (36), MBoungolo (3), Marville (3), Houblon, Ngbondo, Ozdemir (6), Moujib (16), Hurtado.

19 fautes personnelles ; pas de joueur éliminé.


Il s’est agi d’une entame sérieuse des locaux dans cette rencontre opposant les deux 3e du classement. Leur défense tonique leur permet de prendre les commandes du match assez rapidement. Ils jouent un bon basket mais montrent quand même une certaine fébrilité défensive dont profite Pichard. Les Orléanais repositionnent leur jeu et remportent le 1er acte. Le suivant allait être plus compliqué pour les pensionnaires du Stadium qui accusent le coup physiquement et deviennent plus statiques dans leur défense (37-50, 20e).

La 3e période les voit subir les assauts des visiteurs qui parviennent toutefois à mettre dedans et à provoquer des fautes. Les 19 points d’avance assomment le moral des locaux. Un changement de défense les relance et ils reviennent dans la partie. Ils se montrent à nouveau agressifs et reviennent à cinq longueurs (60-65). Hélas, en ratant un tir longue distance qui les aurait vraiment rendus très menaçants, ils donnent l’opportunité aux visiteurs de se mettre un peu à l’abri. Dès lors, les rouge gèrent bien leur avance, laissant les Agenais à leurs regrets.


Le Petit Bleu d'Agen