Rechercher

Interview 8

En cette période de confinement, nous vous proposons d'aller à la rencontre de joueurs et de bénévoles du BCLA au travers de petites interviews.


Au tour de :



- Peux-tu te présenter en quelques mots :

Je suis Stéphane Tastet, j'ai 47 ans, je suis enseignant.


- Quelle est ta fonction au sein du club?

Je suis vice-président du BCLA depuis sa naissance.


En confinement,


- Que fais-tu pour passer le temps?

Je maintiens la continuité pédagogique avec mes élèves, avec qui je suis en relations quasi-quotidiennes, je prépare des cours mais je m'occupe aussi de mes proches et de je bricole à la maison.


- Qu'est ce qui te manque le plus?

La liberté d'aller et venir, d'être avec mes amis, de pouvoir aller faire du sport dans les bois... et d'aller travailler au lycée!


- Qu'as-tu appris à faire?

Rien de particulier mais j'ai pu faire des choses que je repoussais depuis longtemps.


- Quelle sera la première chose que tu feras à la fin du confinement?

Tout ce que je ne pouvais pas faire!


Et maintenant, parlons un peu basket.


- Quel est ton parcours?

J'ai été formé à l'Union Sportive Astaffortaise où j'ai joué jusqu'en seniors. Ensuite, j'ai joué à Sérignac en excellence région (comme on disait à l'époque) quelques saisons et je suis revenu aux Patriotes Layracais, qui se ont fusionné avec l'US Astaffort pour donner vie au BCLA.


- Un surnom?



- Quel est ton meilleur souvenir au BCLA?

J'en ai pas mal! Les montées, les titres de champions des jeunes, l'image que le BCLA renvoie ...


- Et le pire?

Il n'y en a pas un en particulier, mais évidemment les déceptions sportives : classement pas aussi flatteur que prévu, défaites sur des matchs à ne pas perdre, non-montée en région avec des jeunes pour raisons administratives...


- Ton bilan pour la saison?

Compliqué à faire au niveau sportif compte-tenu de son arrêt brutal. Au niveau organisation, une saison où on a, me semble-il, fait des efforts pour se structurer et améliorer notre fonctionnement et celui de la CTC.


- Tes objectifs pour la saison prochaine?

Continuer à optimiser notre organisation, tout mettre en oeuvre pour que nos équipes puissent évoluer au plus haut niveau et que tous les gamins se fassent plaisir.


- Une passion en dehors du basket?

Voyager, mais c'est compliqué en ce moment!


Merci Stéphane d'avoir répondu aux questions.

Rendez-vous samedi pour une autre interview.