Rechercher

L'ABCLA sur le chemin de la confirmation


À l'issue d'une première expérience des plus convaincantes la saison dernière, les U15 Elite de l'Agen BC Layrac-Astaffort n'ont qu'une ambition aujourd'hui : faire aussi bien en se qualifiant pour le Groupe A lors de la seconde phase du championnat en début d'année prochaine. Aux commandes de l'équipe, Johan Marlas travaille d'arrache-pied à la bonification d'un effectif régénéré. Interview.


Comment as-tu préparé cette nouvelle saison sachant qu'il sera peut-être difficile de faire que la précédente au plan des résultats ?

Les résultats de l'an dernier ont été une surprise pour Rachid et moi-même mais aussi pour les dirigeants qui ont monté ce projet comme Cédric Dadalt et Stéphane Tastet, dus à l'acceptation tardive du dossier.

Donc la préparation de cette nouvelle saison est différente déjà par le fait qu'on nous savait en U15 Élite et donc on a pu composer un groupe de 10 joueurs dès le mois de mai lors de la fin de saison 2018/2019 plus quelques joueurs des minimes 2 susceptibles de venir en cas blessure. Ainsi en fin de saison dernière, on a commencé à mettre en place notre fond de jeu qui est commun entre les deux équipes minimes (régionale et élite). Qui est le même que l'an dernier pour garder une continuité et une identité de jeu, car dans mon idéal, avoir une identité de jeu est primordiale. Ainsi cela permet de démarrer la saison sur une base solide mais difficile à perfectionner, car sur le groupe de 10 joueurs, nous avons 6 au pôle de Mont-de-Marsan, qui sont présents que les vendredis en semaine et les vacances scolaires quand ils ne sont pas en stage pour les sélections régionales. Les semaines sont composées ainsi, Lundi, mercredi groupe commun minimes région et élite et le vendredi, minimes régions et minimes élites séparées. Là est la difficulté de mettre en place un collectif. Ces problématiques sont les mêmes pour les autres clubs. Donc, la préparation a pour but d'être dans la continuité de l'an dernier, et de faire aussi bien.


Je suppose que l'effet de surprise ne jouera plus car la plupart de vos adversaires savent quelle fut votre trajectoire la saison dernière…

L'effet de surprise ne fonctionnera pas cette année, ceci est une certitude, tout le monde connaît le parcours qu'on a réalisé la saison passée. L'approche des matchs, les discours seront différents mais surtout, on ne sera plus les outsiders dans l'esprit des adversaires mais les favoris et donc l'équipe à battre. Donc plus de pression à gérer pour les joueurs et à apprendre à la gérer est quelque chose de délicats.

Certains éléments clés de l'effectif sont partis, mais d'autres joueurs à fort potentiel sont arrivés. Comment juges-tu l'équipe dont tu as aujourd'hui la charge ?

Ce groupe est différent de celui de l'an dernier malgré que 4 soient toujours là sur les 8. Mon jugement est simple, chaque groupe a ses points forts et ses points faibles. Il faut arriver à mettre à place un équilibre, là est la difficulté.

Le groupe a des profils de joueurs très différents des uns des autres, il faut tirer le meilleur de chacun.


Sur quelles valeurs et/ou qualités repose l'état d'esprit du groupe ?

Les qualités de se groupe sont claires pour Rudy et moi, on a 3 joueurs dominant sur les postes extérieurs de par leur vécu en U15 élite l'an dernier et 2 autres joueurs de grandes tailles pour leur âge et autour des joueurs qui découvrent mais qui ont leurs cartes à jouer. Et la valeur que je mets en avant, c'est le travail, je leur dis souvent, le travail paie toujours. Tous en mettant en place un esprit et une cohésion d'équipe, dans le but de créer des liens et des souvenirs car ils sont chanceux de jouer à ce niveau chez eux devant leurs parents sans a avoir à partir.


Est-il d'ores et déjà possible de se projeter sur un objectif ?

Au départ l'objectif est clair : se qualifier pour la poule haute (groupe A) mais comme l'an dernier, on sera 4 équipes pour 3 places.


Serez-vous capables de surprendre à nouveau les équipes à forte connotation athlétique avec votre jeu de transition ?

Les surprendre non, car le but n'est pas là, je reviens sur ce que je disais avant, la transition doit et est notre marque de fabrique, l'identité que je veux mettre en place sur cette catégorie et en faire notre point fort. Car au niveau athlétique comme chaque année on sera en déficits la majorité du temps.


Quels sont les leaders avérés du roster 2019-2020 ?

Les leaders sont ceux qui connaissent l'exigence de niveau, donc évidemment Rudy et moi-même allons nous appuyer sur Loris Réal, Victor Tastet et le petit nouveau qui est la bonne surprise Romain Bordenave et bien sûr la mascotte de l'équipe Alex Pajany qui par son physique doit apporter plus que l'an dernier car un grand avec des mains comme on dit c'est rare.

Mais on n'oublie les autres, qui auront des opportunités et des places à gagner en se mettant au niveau. Seule la saison nous dira l'évolution de chaque.


Je reviens sur l'ambition qui est la vôtre. Accéder au Groupe A peut-il être une finalité au regard des changements opérés ?

Pour ma part, accéder au groupe A serait une validation du travail de ces dernières années au niveau de la formation des jeunes de la CTC ABCLA qui chaque année monte en qualité et quantité. Car les changements au niveau effectif de se groupe sont inévitables chaque année. Donc le travail de formation faite sur les catégories inférieures est important.


Plus globalement, l'ABCLA a-t-il quelque chance de s'installer durablement dans l'Elite U15 ?

Je pense que oui, déjà par les résultats sportifs au niveau régional U13, les résultats en U15 Élite compteront bien évidemment (l'an dernier) et pour finir le nombre de représentants dans les sélections départementales U13 et régionales U14/15.


Par quoi passera votre avenir national à moyen terme ?

Notre avenir au niveau national passera par de la formation sur l'école de basket pour alimenter les U15 Elite et ensuite en espérant un jour avoir le dossier U18 Elite qui sera la continuité du processus. Et ainsi alimenter les équipes seniors

Et personnellement la plus grande réussite pour un club est d'avoir des jeunes de sa formation dans l'équipe fanion.


Propos recueillis par E.D.