Rechercher

Une première à vite oublier


Victor Boué et le BCLA ont été mis à mal./ Photo Morad Cherchari

Même diminué par les absences de Julien Fadli et Loïc Michelin, le BCLA partait avec la ferme volonté de réaliser une bonne entame de championnat.

À l'inverse de leurs hôtes, les Landais recevaient samedi le renfort de Lifermann et Gardesse, «11e et 12e hommes» de l'équipe professionnelle de Dax Gamarde en NM1. Le match débutait avec beaucoup d'intensité de part et d'autre. Les Lot-et-Garonnais alternaient au plan offensif si bien que Victor Boué se montrait de loin et que Franck Martinez était le plus souvent à la conclusion de jolis mouvements collectifs. Mais les locaux maintenaient leur pression (24-19, 10e). Au cours du 2e quart, la partie s'avérait équilibrée puis soudain (16e) les locaux prenaient littéralement feu sur les tirs extérieurs et accéléraient le rythme sous l'impulsion notamment de Lifermann (51-34, 20e).

De retour sur le parquet, la bande à Benjamin Brantus réagissait de belle manière. Kader Boulefaa scorait dans la raquette et Kévin Tutrice prenait ses responsabilités en attaque pour permettre aux riverains du Gers de revenir à 62 à 59 à la 27e minute. Mais l'excellent Lifermann à la mène continuait à être un poison pour la défense des «Blacks». Ajoutez à cela l'agressivité douteuse des frères Dulouat et surtout le rythme imposé dans la relance collective par l'ADB et vous obtenez le scénario de cette fin de match. Trop de tirs extérieurs ratés et une même maladresse aux lancers ont aussi précipité la chute du BCLA.


Grand Dax 86 – Layrac-Astaffort 72

QT : 24-19 ; 51-34 ; 65-59.

Arbitres : MM. Le Bizec et Cadillon.


Pour Grand Dax :

S. Dulouat (21),J. Dulouat (14), Delas (9), Lifermann (22), Lorreyte (4),Dartiguemalle (6), Dolet (4), Gardesse (4), Saint-Pé (2).

22 fautes personnelles ; 1 joueur éliminé : Gardesse.


Pour Layrac-Astaffort :

Brantus (8), Benfodda (6), Tutrice (10), Larroy, Bianco (4), Ricard (2), A. Boué (3), Boulefaa (19), Martinez (12), V. Boué (8).

22 fautes personnelles ; pas de joueur éliminé.

PetitBleu.fr