La presse en parle

25/09/2017

 

Un double pas déjà décisif

Pré-Open de la Ligue féminine

 

Avec une édition 2017 quelque peu expérimentale, c'est une pièce en 3 actes qui se jouera au COJC de Boé jusqu'en 2019. Car ce Pré-Open de la Ligue professionnelle reviendra deux fois encore en Lot-et-Garonne selon le «contrat» qui lie la LFB, la Ligue Aquitaine, le Comité 47, l'Agglo d'Agen et le BC Layrac-Astaffort en qualité de club support de cette manifestation.

Une manifestation à double détente puisque durant ces 48 heures de la fin du mois de septembre, ce sont en réalité deux épreuves qui se superposent pour offrir deux jours de basket féminin au meilleur niveau régional et national.

 

Si l'Open de la Ligue Aquitaine a élu domicile de longue date désormais sur les terres boétienne, le Pré-Open de la LFB débarquait pour la 1ère fois en Lot-et-Garonne. La présence de 4 des 12 meilleures formations de l'élite nationale constituait à n'en pas douter cette année un événement majeur à l'impact économique avéré. La seule raison sportive a donc été battue en brèche par nombre de retombées captives qui précédèrent d'ailleurs le déroulement de ce doux week-end automnal.

Autre indication : le couplage voulu et réussi par la Ligue Aquitaine a dopé l'affluence du COJC aussi bien samedi que dimanche dans des proportions suffisamment encourageantes, qui plus est, pour envisager la suite avec certitudes. Certes, il faudra songer à étendre l'influence du rendez-vous afin que les associations directement visées en termes de population féminine puissent rejoindre le nouveau temple aquitain du basket féminin derrière la salle François-Mitterrand de Mont-de-Marsan antre définitif de Basket Landes.

Basket Landes disiez-vous ? Oui, le porte-drapeau de la discipline rayonne bien au-delà de ses frontières naturelles de par son Histoire, ses résultats et son leader charismatique en la personne de la recordwoman des sélections en équipe nationale (262), intronisée capitaine cette saison en club, Céline Dumerc. La géniale meneuse de poche native des Hautes-Pyrénées, passée par Tarbes, Bourges, Ekaterinbourg (Russie) et Atlanta (USA) notamment ,cristallise sur son nom un phénomène qui a indéniablement boosté le basket féminin français de ces 10 dernières années.

En cela donc, ce Pré-Open constitue une aubaine, une chance aussi pour toutes les joueuses des différents niveaux intermédiaires et les amateurs de basket de tous les azimuts. Souvent conspuée, la décentralisation a enfin du beau et du bon. La Ligue Aquitaine du président Christian Lecompte et avec elle le Comité 47 de son homologue Laurent Mopsus, l'Agglo de Jean Dionis et le BCLA de Charly Bousquet concourent aujourd'hui au succès d'une épreuve que Troyes et Tours, autres plateaux du Pré-Open en 2017, nous jalousent manifestement.

 

E.D.

 

 

 

 

Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Google+ Basic Square